Prix Reconnaissance Desjardins 2018-05-21T18:38:39+00:00

Prix Reconnaissance Desjardins

Le Conseil des arts de Longueuil est heureux de s’associer à Desjardins pour offrir aux deux ans le Prix Reconnaissance Desjardins à un artiste de Longueuil ayant plus de 15 ans de pratique artistique professionnelle.

Le Prix Reconnaissance Desjardins du Conseil des arts de Longueuil vise à souligner le parcours remarquable d’un artiste œuvrant dans l’un des secteurs reconnus par le Conseil et à lui accorder une aide financière l’encourageant à poursuivre sa démarche artistique.

Logo Desjardins

Les lauréats

Farangis Nurulla-Khoja, Prix Reconnaissance Desjardins 2016

Farangis Nurulla-Khoja
Prix Reconnaissance Desjardins 2016

Farangis Nurulla-Khoja est une des rares femmes dans le monde de la composition musicale contemporaine. Native du Kajikistan mais longueuilloise d’adoption, Farangis Nurrula-Khoja est une compositrice de grand talent, reconnue pour la qualité exceptionnelle de son travail artistique. De plus, cette artiste jouit d’une reconnaissance internationale. Elle est récipiendaire de plusieurs prix prestigieux et ses œuvres sont jouées par les plus grands ensembles de musique contemporaine en Europe, dans les pays scandinaves, en Asie, aux États-Unis et au Canada.

Le jury a mentionné que « la qualité de ses compositions et la couleur métissée de sa musique rendent son travail unique ». Pour Farangis Nurulla-Khoja : « la musique est un voyage dans l’inconnu, une recherche de sons inédits et de formes invisibles ». En apprenant la nouvelle de l’obtention de ce Prix, elle s’est dit très touchée et l’accepte comme un encouragement à continuer. Elle espère que ce Prix permettra une meilleure diffusion de ses œuvres ici.

Capsule vidéo sur le site La Fabrique culturelle.tv, en collaboration avec le Conseil des arts de Longueuil, réalisée par Sébastien Pomerleau.

Isabelle Choinière, Prix Reconnaissance Desjardins 2014

Isabelle Choinière
Prix Reconnaissance Desjardins 2014

Depuis 1994, Isabelle Choinière travaille à créer une poésie multisensorielle. Elle crée ainsi une expérience à laquelle elle convie le spectateur d’ici mais aussi celui d’ailleurs. Son espace de création est un espace de communion, de contagion positive et d’échanges. Les conférences d’Isabelle Choinière ont été régulièrement présentées dans des festivals internationaux en France, en Allemagne, au Danemark, en Espagne, au Brésil, au Mexique, au Chili, en Argentine, au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. Ses travaux sont étudiés dans de nombreux groupes de recherche et universités à travers le monde.

La critique internationale qualifie Isabelle Choinière de « figure artistique des plus importantes actuellement sur la scène internationale grâce à l’apport de ses stratégies multisensorielles sur le renouvellement de la discipline ».

André Forcier, Prix Reconnaissance Desjardins 2012

André Forcier
Prix reconnaissance Desjardins 2012

André Forcier est un cinéaste inclassable. Son œuvre empreinte d’un réalisme magique que plusieurs rattachent au réalisme sud-américain par les éléments de fantaisie qu’elle contient, est pourtant fortement ancrée dans la réalité du Québec. Son cinéma est reconnu tant au Canada qu’à l’étranger.

Au cours de sa carrière, André Fortier a cumulé de nombreux prix. Premier cinéaste canadien à faire l’objet d’une rétrospective à la Cinémathèque française en 1987, il est aussi le premier récipiendaire du prix André-Guérin en 1990. En 2003, il reçoit le prix Albert-Tessier, la plus haute distinction accordée à une personne pour l’ensemble de son œuvre et de sa carrière dans le domaine du cinéma au Québec et en 2010, il obtient le Prix du Gouverneur général qui souligne l’excellence en arts visuels et en arts médiatiques, ainsi que le prix Création en arts de la scène par la ville de Longueuil. En 2011, la ville de Longueuil lui décerne le prix Hommage lors de son Gala de la culture et il remporte le prix Coup de cœur du public au Festival des films du monde pour Coteau rouge.

André Forcier réalise des films ancrés certes dans la réalité du Québec mais tout en présentant une ouverture sur le fantastique et l’imaginaire populaire. Son cinéma est chargé de tendresse et de sensibilité. Ce prix souligne son attachement à sa ville, son unicité et sa persévérance à continuer de faire des films malgré les obstacles.